AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre inattendue

Aller en bas 
AuteurMessage
Satyne

avatar

Nombre de messages : 75
• Age : 23 ans
• Handler : Clive Matthews

•• Deep Inside ;
• J'aime: Le cinéma, la musique, la nourriture italienne...
• Relations:

MessageSujet: Une rencontre inattendue   Sam 21 Mar - 19:40

Satyne revenait d'une mission dans laquelle elle avait dû récupérer des documents classés top secrets au FBI. La mission était risquée mais elle l'avait réussie haut la main. Elle avait bien sûr croisé Clive qu'elle reconnaissait à chaque fois mais qu'elle oubliait aussitôt. Bien entendu, dans quelques minutes elle ne se rappellerait de plus rien du tout. Elle laissa les techniciens s'occuper d'elle, ce fut assez rapide. Sa vie reprit son court normal comme si rien ne s'était passé, elle n'était même pas fatiguée, pour elle la journée continuait ou plutôt commençait après une bonne nuit de sommeil tranquille dans le dortoire, avec les autres actives. Elle avait envie de faire un peu de sport, aussi se dirigea-t-elle vers le deuxième étage pour y trouver la salle qui lui correspondrait. En marchant, elle laissa ses pensées vagabonder. Sa vie routinière ne lui posait aucun problème, elle ne s'en rendait même pas compte, elle ne savait plus qu'on pouvait vivre autre chose de moins "train-train"... Ses yeux se posèrent sur la tapisserie qui ornait les murs des couloirs et elle remarqua un tableau qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Avait-on refait la décoration ? Non, c'était sûrement elle qui était passée devant sans s'en rendre compte. Elle s'arrêta un instant pour l'admirer même si elle eut du mal à comprendre ce qu'il signifiait. Bientôt agacée de ne pas comprendre, elle passa son chemin. Consternée, elle se rendit compte qu'elle avait tourné en rond, voilà peut-être pourquoi elle ne se souvenait pas d'avoir jamais vu cette toile. Mais que faisait-elle ? Elle connaissait pourtant le chemin et tous les recoins de sa maison. Tout à coup, elle entendit des bruits de voix puis son prénom prononcé mais elle ne distinguait pas bien ce que les deux hommes se disaient, puisqu'il s'agissait d'hommes. Elle se cacha derrière les escaliers, curieuse de savoir qui pouvait bien parler d'elle. Il s'agissait d'un homme assez grand qu'elle n'avait encore jamais rencontré et qui visiblement s'appelait Clive. Comment pouvait-il parler d'elle alors qu'ils ne se connaissaient pas ? De plus en plus intriguée, Satyne s'adossa au mur pour les laisser passer et décida de les suivre. Elle sentait bien qu'elle faisait quelque chose d'interdit par le règlement mais c'était plus fort qu'elle. Il était visible qu'ils se dirigeaient vers la sortie. Ils franchirent une porte et Satyne n'osa pas la passer, de peur de se faire renvoyer de la Dollhouse. Elle donna un coup de pied rageur dans le mur et à sa grande surprise, le fameux Clive rouvrit la porte et se trouva nez-à-nez avec elle. Elle ne sut quoi dire pourtant elle avait un nombre important de questions à lui poser. Elle mit sa main devant sa bouche et chercha dans sa mémoire, à présent qu'elle le voyait bien, où ils auraient pu se rencontrer mais absolument rien ne lui venait. Son physique pourtant avantageux, lui était aussi inconnu que cette toile sur laquelle elle s'était arrêtée un instant. Elle sentit qu'il allait parler. Peut-être en saurait-elle plus, aussi ne fit-elle aucun mouvement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Matthews

avatar

Nombre de messages : 13
• Age : 30 ans
• Occupation : Handler
• Active : Satyne

•• Deep Inside ;
• J'aime: Les patisseries et le café
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Dim 22 Mar - 20:31

Un des avantages, ou inconvénient va savoir, de la dollhouse est que le rythme de travail est en dent de scie. Les jours de missions sont particulièrement éprouvants et épuisants physiquement et moralement tandis que les autres jours sont très calmes et reposants. Hier la mission était pour le moins périlleuse et classée comme à haut risque pour son active Satyne. Finalement tout se passa bien même si Clive avait englouti près d’une tonne de sucrerie pour rester relativement zen. D’ailleurs il se sentait un peu coupable car il avait sa part de responsabilité dans le choix de l’active pour cette mission. Etant donné que l’handler en question était un ex-agent du FBI, il connaissait parfaitement le terrain et les procédures, parfait soutien pour un active. Même s’il savait que l’empreinte cérébrale permettrai à Satyne de s’en sortir sans encombres, Clive était anxieux car il était parfaitement au courant des risques.

Aujourd’hui la seule tâche à l’ordre du jour était le compte rendu de mission et le rapport à ses supérieurs. La mémoire de son active avait déjà était effacée. Elle n’avait déjà plus aucun souvenir de ce qui s’était passé. Au contraire pour son handler, la nuit de sommeil ne lui avait pas permis d’évacuer tout le stress accumulé la veille, il accusait encore le coup. Clive marchait accompagné d’un agent qui s’occupait de clôturer le rapport de la mission. Ensemble ils sortirent du périmètre réservé aux actives. L’autre agent salua l’ex-agent du FBI en faisant au passage une petite blague à ce propos. Celui-ci s’apprêtait à faire la même chose quand il entendit un bruit sourd derrière lui. Quelque chose venait de toucher avec une certaine force le mur. Afin de voir de quoi il s’agissait l’homme curieux ouvrit la porte et aperçut avec étonnement derrière celle-ci Satyne. Etait-ce elle qui était à l’origine du bruit d’avant ?

D’après le règlement, les relations entre un handler et son active sont extrêmement limitées en dehors des missions. A part au tout début où le lien entre ces deux personnes est créé artificiellement, ils n’ont a priori aucune raison de se voir et de discuter. C’était un rapport assez compliqué à évaluer et chaque handler à sa propre manière d’agir. Clive lui faisait particulièrement attention à prendre soin de Satyne. Il était très protecteur envers elle car dans son état actuellement elle était aussi vulnérable, physiquement et psychologiquement, qu’une enfant. Il ne fallait pas la brusquer où montrer un quelconque signe d’hostilité. De toute façon le protecteur n’en avait aucune vis-à-vis de la jeune femme. Quelque part il aimait faire attention à elle et se comportait comme un grand frère ce qui n’était pas du coup de tout le monde. Satyne semblait anxieuse et hésitante. Quelque chose devait la tracasser. On aurait dit qu’elle cherchait ses mots. En même temps il fallait comprendre qu’elle se trouvait devant un parfait inconnu et qu’il est parfois difficile de briser la glace. Parfaitement au courant de ça et ayant appris à gérer cette situation qui s’était profilé des dizaines de fois, Clive prit la parole.


"Bonjour, je m’appelle Clive. J’ai entendu un bruit alors je suis venu voir. Est-ce que vous avez quelque chose » dit-il d’une voix douce et avec le sourire. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne

avatar

Nombre de messages : 75
• Age : 23 ans
• Handler : Clive Matthews

•• Deep Inside ;
• J'aime: Le cinéma, la musique, la nourriture italienne...
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Lun 23 Mar - 0:39

Satyne se sentait quelque peu fautive d'avoir frappé dans ce mur mais ça l'agaçait tellement de ne pas trouver son chemin qu'elle avait dû manifester sa mauvaise humeur. A présent, elle se trouvait ridicule de s'être adonnée à sa colère. Et qui plus est, cet homme la regardait avec un air inquiet. Elle n'avait fait que taper dans le mur après tout. Elle le regarda de bas en haut. Il était joli garçon, très agréable à regarder où que les yeux de la jeune femme se posèrent. Satyne dut rougir car elle se sentit s'empourprer. Comme elle ne savait pas vraiment quoi lui répondre, elle préféra garder le silence un instant. Elle avait juste envie de faire du sport après tout et voilà qu'elle se retrouvait dans une situation des plus embarassante. Elle s'était laissée aller à sa colère devant un témoin qu'elle aurait préféré rencontrer dans d'autres circonstances.

- Non je vais très bien, je me suis juste cognée dans le mur sans faire exprès, désolée de vous avoir dérangé. Je m'appelle Satyne. Enchantée.

Elle parla d'une voix un peu monocorde. Elle restait suspendue au sourire de ce bel inconnu. Toujours ce fichu romantisme qui remontait à la surface lorsqu'elle était en présence d'un homme. Pourquoi n'aimait-elle pas quelqu'un en particulier ? Quelqu'un qu'elle aurait pu chérir tranquillement, sans se retourner sur tous les hommes à peu près présentables qu'elle croisait à la Dollhouse. En fait, elle était en train de se dire qu'elle allait demander un rendez-vous à Cassidy pour lui demander si une active pouvait tomber amoureuse et avoir une relation suivie avec un homme ou pas. Au moins, les choses seraient claires et elle pourrait jeter son dévolu sur un homme et pas 36000. Elle se faisait parfois l'effet d'une fille prête à tout pour séduire. Nerveusement, elle passa la main dans ses cheveux et regarda le jeune homme qui s'était présenté sous le prénom de Clive.

Mais d'ailleurs, comment se faisait-il qu'il soit dans les locaux alors qu'elle ne l'avait jamais rencontré avant ? Venait-il de se faire embaucher comme technicien ou comme médecin pour leurs visites régulières dans les bureaux des médecins. Elle finit par lui poser la question assez franchement.

- Vous êtes nouveau ici, je ne vous ai jamais vu ici auparavant ? Peut-être que vous êtes médecin.

Là, elle se montrait fort curieuse et peut-être que ça allait totalement déplaire à l'homme. Pourtant son sourire était engageant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Matthews

avatar

Nombre de messages : 13
• Age : 30 ans
• Occupation : Handler
• Active : Satyne

•• Deep Inside ;
• J'aime: Les patisseries et le café
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Mar 24 Mar - 23:08

La routine est souvent très frustrante quand elle s’installe dans une vie. On donnerait n’importe quoi pour y échapper, du moment qu’elle n’apparaisse plus. Et pourtant elle finit toujours par revenir, on le sait. C’est ce qu’il y a de plus désagréable. Dans ce cas de la situation présente, Clive eut une impression de déjà vue, et il avait raison d’ailleurs. Ca n’était pas la première fois qu’il faisait les présentations avec Satyne. D’ailleurs il ne les comptait même plus, on perd rapidement le fil quand le nombre est composé de plusieurs dizaines. Au début, il trouvait ça très agaçant mais au final il s’y est habitué. L’usure sans doute. Il commençait toujours par donner son nom dès qu’il la voyait. Pouvoir mettre un nom sur un visage permettait à l’active de se sentir plus en sécurité, elle n’était plus face à un étranger. Elle se sentait ainsi plus en confiance, plus à l’aise, et c’était important pour son handler. Après tout il était là pour veiller à son bien-être.

« Ravi de vous rencontrer Satyne. »

Et un de plus au compteur. C’est assez amusant, mais il y avait dans l’attitude de la jeune femme et dans cette situation quelque chose de touchant. C’était le même genre de réaction qui se produisait lorsqu’on discute avec un enfant. Cette communication, ce dialogue, même s’il sort de la bouche de deux personnes matures physiquement, il y avait une atmosphère conviviale, enfantine. Au passage Clive nota que même si Satyne oubliait à chaque fois sa mémoire d’entant, la première question qu’elle lui posait n’était pas systématiquement la même. Certes elle n’est pas une machine, mais les prédispositions comportementales de l’active semblait recherchait la nouveauté, comme si génétiquement elles étaient en train d’évoluer. Il est vrai que le contexte n’était jamais identique mais tout de même cela faisait réfléchir. Son contrat imposait normalement à l’handler de signaler ces variations mais ne voulant pas que sa protégée devienne une nouvelle fois un cobaye et qu’elle subisse une lourde batterie de tests, il préféra s’abstenir. L’expérience lui avait appris que suivre les procédures à la lettre n’était pas toujours une bonne chose. Evitons de commettre les erreurs du passé.

« En effet je viens d’arriver, c’est sans doute pour ça que vous ne m’avez jamais vu. Non, je ne suis pas médecin. Je m’occupe plutôt de la sécurité, je m’assure que les gens qui vivent ci se sentent bien et ne soient pas dérangés. »

Beaucoup d’handler s’amusent à inventer de fausses identités auprès de leurs actives. Ils trouvent ça distrayant. Clive n’était pas de genre là, il tenait à être sincère avec Satyne. D’accord, la première phrase était un mensonge mais il était nécessaire pour qu’elle ne se sente pas désorientée. Il faut toujours de la discussion suive son cours tranquillement, comme un fleuve paisible. Par contre il ne cachait pas le fait qu’il était pour sa sécurité même s’il ne précisa pas qu’il n’était que pour la sécurité de la jeune femme qui venait de lui adresser la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne

avatar

Nombre de messages : 75
• Age : 23 ans
• Handler : Clive Matthews

•• Deep Inside ;
• J'aime: Le cinéma, la musique, la nourriture italienne...
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Jeu 26 Mar - 0:00

Cette rencontre avec Clive, puisqu'il s'appelait ainsi, n'était pas sans lui rappeler la première fois qu'elle avait vu Ayoshi et Avery. Ils s'étaient croisés dans le dortoir et s'étaient présentés à tour de rôle puis une discussion à batons rompus s'en était suivie. Satyne se rappelait très clairement de ce jour là, comme de tout ce qu'elle avait fait depuis à la Dollhouse. Parfois, un souvenir de son enfance remontait, surtout celui où elle regardait les enfants jouer et elle seule dans la cours de ce qui devait être son école ou peut-être un autre endroit. Ces souvenirs là étaient parfois flous. Elle ne les aimaient guère, elle avait comme un goût amer dans la bouche lorsqu'ils refaisaient surface. Pourtant, il était rare que Satyne ait de tels sentiments voire jamais. C'était toujours lié au passé, son présent, elle le vivait bien. Son esprit se fixa à nouveau sur le jeune homme qu'elle venait de croiser. Il avait l'air sincèrement gentil et sa conversation était agréable. Alors comme ça, il s'occupait de leur sécurité ? Elle n'avait encore jamais rencontré une telle personne à la Dollhouse. Elle en devint quelque peu plus curieuse.

- Oh ! vous nous protégez ? Je croyais que tout était sûr à la Dollhouse d'après ce que dit Cassidy. Quel est votre rôle exact ?

Elle ne se rendait absolument pas compte, bien évidemment, que ses questions le mettaient totalement mal à l'aise et qu'il allait peut-être devoir avoir recourt au mensonge pour la préserver et préserver ses secrets de Handler. Satytne ne voyait pas le mal à le questionner ainsi. Pour elle tout était tellement naturel. Elle se dandinait d'ailleurs d'une jambe sur l'autre, signe qu'elle avait hâte de connaître la réponse. Et lui semblait réfléchir à ce qu'il allait bien pouvoir lui dire mais ça elle ne s'en doutait pas. Elle le laissa faire et avant de le laisser répondre, elle lui proposa :

- Accepteriez-vous de marcher un peu avec moi ?

De la nouveauté, elle n'en espérait jamais, sa vie lui convenait, elle ne se posait même pas de questions mais il l'intriguait avec son regard doux et son air protecteur. Les actives n'étaient pas programmées pour remettre en question leur vie et elles ne sauraient sûrement jamais le faire. Leur avenir était fixé. Elles assuraient les missions et reprenaient le cours de leur vie si tranquille, à l'écart de tout, avec leur caractère si parfait, si peu enclin à la rébellion. Ah tout avait été bien calculé par les médecins pour qu'elles soient dociles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Matthews

avatar

Nombre de messages : 13
• Age : 30 ans
• Occupation : Handler
• Active : Satyne

•• Deep Inside ;
• J'aime: Les patisseries et le café
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Sam 28 Mar - 0:07

De quoi devait-il la protéger ? Et bien d’à peu près tout. C’est assez déprimant quand on y pense. Une personne comme Satyne dans son état actuel ne survivrai que très peu de temps en dehors de la Dollhouse si elle se retrouvait seule. Cela montre que non seulement il faut avoir certaines capacités pour rester en vie mais également que ce monde est pourri et dangereux. Au final peut-être que la société serait plus pure si elle était emplie de personnes comme son active. Il y aurait certainement moins de meurtres, de vols, de viols, la liste des crimes tenant dans des livres faisant des milliers de page. Pas moyen de s’en sortir qu’en étant soi-même quelqu’un de mauvais. Dans un sens, l’active représentait la pureté de l’humanité, si tant soit peu qu’on puisse la considérer encore comme humaine.

La question que venait de poser la jeune femme causa quelques soucis à Clive. Décidemment, lui qui n’aimait pas lui mentir, il fallait qu’en deux minutes elle lui posa toutes les questions qu’il ne fallait pas. Peut-être qu’à force son subconscient cherchait-il à obtenir des réponses claires une fois pour toutes. C’est peut-être pour ça que les mêmes sujets revenait sans cesse. En la voyant trépigner d’impatience comme une petite fille, l’handler sourit car cela l’amusa. Cette manœuvre lui permis également de gagner un peu de temps afin de trouver la réponse la plus acceptable. En fin de compte, Satyne était tellement impatience qu’elle ne lui laissa même pas le temps de répondre et proposa de marcher un peu. Bonne idée, cela permet de s’éclaircir les idées.


« Mais avec plaisir. »

En temps normal, Clive n’est pas du genre à faire dans la délicatesse et la politesse. Il a plutôt tendance à être grossier et à aller droit au but. Mais ce n’est pas un comportement à avoir lorsqu’on est en face d’une active. La politesse, même à outrance, fait partie du processus global visant à entourer de sérénité ces personnes si fragiles. Bizarrement, il n’y a qu’avec Satyne que l’homme était capable de faire de tels efforts. Autrement il ne prend même pas la peine d’essayer d’être sympathique. Clive s’approcha de la jeune doucement de la jeune femme. Même si elles sont conditionnées pour ne pas sentir le danger, pénétrer dans leur espace proche trop rapidement peu les troubler. C’est pourquoi il faut toujours marcher lentement quand on entre dans le périmètre dit proche qui est d’environ deux mètres autour de l’active. Maintenant que les choses avaient un peu bougées, il était temps de répondre à la question car la connaissant il n’y couperait pas.

« C’est justement parce que je suis là que c’est sûr ici. J’empêche les éléments perturbateurs de venir troubler la paix qui règne ici. Et comme je fais consciencieusement mon travail, tu n’as pas besoin de t’inquiéter pour quoi que ce soit. Comme je l’ai dis tout à l’heure la sécurité est ma priorité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne

avatar

Nombre de messages : 75
• Age : 23 ans
• Handler : Clive Matthews

•• Deep Inside ;
• J'aime: Le cinéma, la musique, la nourriture italienne...
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Sam 28 Mar - 23:46

Satyne emboita le pas de Clive. C'était vrai qu'elle se sentait avec lui, il avait une bonne carrure et en même temps, il paraissait doux. Si Satyne s'était douté que ce n'était qu'avec elle, elle aurait recommencé à romancer mais heureusement, elle n'en savait rien. Ils marchaient très lentement, un peu comme une promenade en extérieur. Tout à coup, le souvenir de son enfance, remonta en Satyne. Elle sentait le doux parfum des arbres et ça lui manqua. Elle avait très envie d'aller se promener dehors. Ca ne lui était jamais arrivé une envie si irrépréssible. Mais jamais il ne la laisserait quitter la Dollhouse, ça ne se faisait pas et elle était même certaine qu'ils les comblaient pour qu'elles n'aient plus envie d'aller dehors. Pourtant en cet instant, l'envie était si forte.

- Clive ? Vous m'emmeneriez dehors ? J'ai très envie de prendre l'air tout à coup.

Elle ne se reconnaissait même pas elle-même. Elle devait le regarder avec des yeux avides. Elle savait que la ville où ils habitaient était très dangereuse, elle avait entendu les techniciens parler de crimes mais avec Clive elle se sentait en sécurité. Jamais il n'arrivait aux actives de vouloir quitter leur environnement naturel. C'était ce souvenir si vivace tout à coup qui la poussait à vouloir enfreindre le règlement. Peut-être qu'il y avait un dérèglement dans sa programmation. Qu'allait-il en penser lui. Elle, elle était obnubilée par les odeurs du dehors et c'était tout, elle ne pensait absolument à rien d'autre.

Elle se revit encore une fois petite fille à regarder les autres enfants jouer, elle seule contre le mur, les genoux écorchés, remontés contre sa maigre poitrine. Elle devait avoir tout au plus 6 ans mais le souvenir était clair et elle ressentait de la peine lorsqu'elle y repensait. Ca ravivait la solitude qu'elle avait dû endurer une si grande partie de sa vie, jusqu'à sa rencontre avec Mégan à la faculté. Tout avait alors changé pour elle à ce moment là, elle avait enfin vécu sa vie pleinement pour mieux se perdre. Au moins, à l'orphelinat elle était en sécurité, couvée par les soeurs si attentives à leurs besoins mais Kristin n'était plus et Satyne l'avait oubliée, elle ne pensait qu'à ce sentiment de solitude qui l'emplissait de plus en plus, lui faisant oublier qu'une minute auparavant, elle voulait sortir de la Dollhouse. Sur une impulsion, elle prit la main de Clive et la serra à la rompre. Elle ne se rendait même pas compte qu'elle lui faisait peut-être mal. Il lui était alors difficile de reprendre le cours de la conversation mais heureusement, le souvenir sembla s'éloigner comme une vapeur. Satyne se sentit mieux et lâcha la main de son handler.

Elle se rappela alors ses paroles :

"C’est justement parce que je suis là que c’est sûr ici. J’empêche les éléments perturbateurs de venir troubler la paix qui règne ici. Et comme je fais consciencieusement mon travail, tu n’as pas besoin de t’inquiéter pour quoi que ce soit. Comme je l’ai dis tout à l’heure la sécurité est ma priorité. »

Elle le fixa et lui sourit
.

- Merci Clive de nous permettre de vivre cette vie si tranquille. J'ai confiance en vous.

C'était tellement vrai mais elle ne savait pas exactement pourquoi, elle ne le connaissait que depuis un petit quart d'heure et elle lui aurait confié sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clive Matthews

avatar

Nombre de messages : 13
• Age : 30 ans
• Occupation : Handler
• Active : Satyne

•• Deep Inside ;
• J'aime: Les patisseries et le café
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Lun 30 Mar - 22:25

Clive n’était pas du genre à démarrer au quart de tour. Il était plutôt zen comme type, ne s’énervait pratiquement jamais et avait tout le temps l’air endormi. A cause de cette attitude, il lui arriva souvent qu’on le prenne pour un active. Certaines situations cocasses se produirent dans le passé à cause de ça. Pourtant malgré toutes ces facettes de sa personnalité, quand Satyne lui demanda si elle pouvait sortir pour prendre un peu d’air frais, son sang parcourut l’ensemble de ses veines en une fraction de secondes. Et pour cause, son active lui demanda de faire la chose qui lui était la plus interdite. Bien sûr que les dolls sortent pour accomplir leurs missions mais quand ils sont dans l’état tabula rasa, il leur était formellement interdit de voir la lumière du jour. Même si Clive aurait aimé satisfaire les moindres besoins de sa protégée, il savait qu’il ne pouvait accéder à sa requête. S’il faisait ça, il était certain de passer à travers de longues heures de tortures et d’agonie avant de mourir. Faut dire que ses employeurs ne sont pas du genre à plaisanter là-dessus. Le règlement est fait pour être respecté, hors de question d’enfreindre les lois.

Sur le coup, l’handler ne savait pas quoi répondre, il était complètement désorienté. Décidément, même si c’était involontaire, elle causait bien des soucis à son gardien aujourd’hui. En même temps c’était compréhensible. Personne n’aime être enfermé entre quatre murs. De plus les moments qu’elle passait à l’extérieur étaient effacés de la mémoire de Satyne. Quoi de plus naturel de vouloir sortir ne serait-ce que quelques minutes. Mais accéder à sa requête de la sauverai pas. Bien au contraire, cela ne ferait qu’apporter des ennuis à tous les deux. L’oiseau sortira un jour de sa cage dorée mais ça ne sera pas aujourd’hui. Maintenant restait à trouver les mots justes, la réponse la plus correcte.

Tandis qu’il cherchait ses mots, Satyne prit sa main et la serra très fort. C’était un moment assez unique il faut dire. C’était la première fois qu’il avait un contact physique avec elle. Normalement des inhibiteurs sont mis en place dans leurs esprits pour qu’ils puissent se passer de ce genre de rapports. Mais cette étreinte était bien le signe que quelque chose en elle c’était réveillé. Avait-elle conscience de son geste ? Quoi qu’il en soit Clive regarda autour de lui pour voir si quelqu’un les regardait. Ce genre de contact était formellement interdit et si ça se savait, Satyne devrait passer une batterie complète de tests. Finalement l’active relâcha la main de son handler. La petite crise semblait être passée. Il ne voulut pas l’interroger là-dessus. Mieux valait la laisser s’exprimer quand elle le voudra.


« Y a pas de quoi. En tout cas vous avez une sacrée poigne. Si ça se trouve vous êtes plus forte que moi. Vous seriez peut-être même plus douée que moi pour assurer la sécurité ici. En tout cas je suis content de savoir que j’ai votre confiance. Par contre on ne pourra faire une promenade aujourd’hui il pleut énormément dehors. Vous risqueriez de tomber malade et ça me ferait beaucoup de peine. Y a-t-il quelque chose que vous voudriez faire pour vous occuper ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satyne

avatar

Nombre de messages : 75
• Age : 23 ans
• Handler : Clive Matthews

•• Deep Inside ;
• J'aime: Le cinéma, la musique, la nourriture italienne...
• Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   Mer 1 Avr - 22:10

Dans un geste très désinvolte, Satyne se mit à rire et ses cheveux s'envolèrent avec ses éclats de voix. Elle passa la main dans sa chevelure pour la remettre en place et s'arrêta enfin de rire. Non, elle ne serait pas à même de s'occuper de la sécurité de toute la Dollhouse, il se moquait d'elle. Elle lui donna une petite tape sur l'épaule et fit la moue, une fausse moue boudeuse.

- Clive ne plaisantez pas avec ça, je ne suis qu'une faible femme et je ne saurais en rien protéger mes amis. Nous avons besoin de vous, ne minimisez pas votre rôle.

En fait, elle ne savait pas exactement de quoi il les protégeait. Pour elle, aucun danger n'existait vraiment mais c'était peut-être justement parce qu'il était là pour les écarter. Elle n'aurait su le dire en réalité. Jamais elle n'avait eu peur de quoi que ce soit et ce quoi que ce soit, elle n'aurait même pas pu le représenter. Elle n'avait aucun souvenir de tous les crimes qui pouvaient être commis à Los Angeles, on les avait effacés eux aussi de sa mémoire pour la rendre sereine et ça marchait très bien. A l'époque où elle était encore Kristin, elle avait sombré dans l'alcool, la drogue et avait fréquenté les prostituée, avait failli tomber dans un réseau mais c'était là que le technicien qui l'avait recrutée était intervenu et l'avait sauvée. Mais à présent, sa mémoire était vide, elle ne connaissait pas le sang, sauf celui des prélèvements qu'on leur faisait tous les mois, elle ne savait pas ce qu'était la peur.

Lorsqu'il répondit qu'il ne fallait pas aller dehors car il pleuvait beaucoup, Satyne n'émit aucune objection. Elle ne pensait déjà plus à la promenade qu'elle avait voulu effectuer. Son souvenir avait disparu de son esprit. Elle vivait au présent, elle avait retrouvé son équilibre.


- Oh ! je vois. Très bien alors restons à l'intérieur.

Elle le regardait toujours, plus le temps passait et plus il lui plaisait. Elle se sentit rougir encore, elle porta ses mains à son visage pour cacher l'effet que Clive avait sur elle. Elle s'imaginait se perdre dans ses bras, l'embrasser et elle rougissait encore plus ce qui devait tout de même la mettre dans l'embarras. Que devait-il penser ? Etait-ce à cause de la confiance qu'il lui inspirait ou était-ce ce sourire à tomber qui produisait cet effet sur elle ? Elle n'aurait su le dire, peut-être les deux. Puis elle réfléchit à sa proposition de faire quelque chose. Oui ! Rester le plus longtemps possible ensemble. Elle aurait eu envie de tellement de choses mais ça n'était certainement pas partagé alors elle envisagea plutôt une activité qu'offrait la Dollhouse.

- Et si nous allions nager ?

Elle adorait par dessus tout sentir la douceur de l'eau sur sa peau. Et partager un tel moment avec lui serait une vraie joie. Elle croisa les doigts dans son dos pour qu'il lui dise oui. Elle lui fit son sourire le plus enjôleur pour le convaincre, espérant le décider par la séduction sans même s'en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre inattendue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]
» Une visite inattendue [PV Kira]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DOLLHOUSE :: BATIMENT DOLLHOUSE :: •• Les Laboratoires ; :: •• Labos d'Implantation ;-
Sauter vers: